Summer VINITIO depuis Bruxelles…

En plein cœur de l’été, on travaille encore dur chez Initio et ses clients.
Il devient indispensable de marquer une pause, un véritable arrêt sur image afin de découvrir vraiment une région viticole que l’on croyait pourtant connaitre : La Côte du Rhône.

Parce que, Bourgogne, Bordeaux, Alsace, sont les premiers noms qui viennent en tête des amateurs de vins, plus ou moins confirmés. Mais les véritables experts ont délaissé la spéculation autour de ces grands noms pour mettre en évidence les merveilles de cet immense terroir au sud de Lyon…

Introduction avec 2 frères totalement opposés. Frères parce que même appellation, opposés par leur grande personnalité, méthode de production etc. Et bienvenue à une appellation star : Le Condrieu

Le premier produit au Domaine Gangloff, millésime 2015, cépage Viognier 100% . Yves Gangloff est cet authentique artiste, reconnu comme tel dans la région, (ancien rocker tout de même !) qui perpétue un produit unique et prisé. Le vin, charpenté par le terroir de schiste, donnent un impact chaleureux et profond que va totalement effacer la seconde bouteille…

Le Condrieu de Pierre Benetière 2013. On prend immédiatement de la hauteur avec un produit totalement exclusif. Hors du temps. Hors des normes. A part celles fixées par Pierre et Marie…Le vin sera 100% Bio, Nature exclusivement. La micro parcelle d’un seul hectare, représentant un rectangle vert dans la vigne presque jaunie de La Turque de la Maison Guigal. Et mono ouvrier. Pierre travaille seul. Point. La profondeur du premier cède la place à l’acidité naturelle du second. Autant dire que nous avons le privilège d’approcher l’inaccessible !

Après une telle entrée en matière, difficile de monter en gamme… cela va pourtant être le cas ! 3 vins blancs nous attendent pour accompagner une entrée de saison, un guacamole sur un King Crabe au vinaigre balsamique…Ce survol du Rhône du nord au sud en commençant par…

Un Hermitage Chante Alouette 2012 de la maison Chapoutier, cépage Marsanne 100%, vinifié dans un domaine majeur de la cote du Rhône. Un vin élevé en cuves inox et ensuite en futs de chêne de 500 à 650 litres, qui lui confère beaucoup de présence en bouche, nous dirons « gras », avec une très légère acidité.

Suivra un Saint Peray 2018, Domaine de Lorient, produit a la ferme vigneronne du même nom. En totale biodynamie avec des Cornas et autres Saint Joseph. Ici on récolte les raisins en caissettes de 28 kg, pas un de plus, et on obtient un vin nature exceptionnel et rare.

Le Châteauneuf du Pape, un mythique Vieux Télégraphe, millésime 2011, vient conclure ce premier survol de Valence à Orange, sur une note de puissance et de haute qualité…La famille Brunier, dont le vin est fameux dans le monde entier, produit ses élixirs depuis le lointain 1891…

Nous arrivons à la dégustation d’un superbe carré d’agneau au jus de thym, accompagné d’une galette de pois chiches. Et c’est le moment de découvrir la sélection de quatre vins rouges de Marco Pelletier pour épauler le plat de résistance.

Le premier sera le produit d’un jeune et talentueux viticulteur, François Dumas. Sur 1,5 hectares, il produit, entre autres, le Gamay 2017, appellation vin de France, qui nous est proposé ce soir. Là encore, un vigneron passionné, ayant fait ses classes dans des maisons prestigieuses, qui décide de prendre les rênes de son destin. Seul ! Un vin, qui surprendra les convives par sa maturité, son sérieux à la découverte du nom de son cépage…

Nous poursuivons avec un Chatus Bio domaine de Grangeon. Avec 24 mois d’élevage le vin issu de raisins tardifs de l’Ardèche donne une finesse inattendue, pour un vin rouge avec autant de corps. Belle maison familiale ardéchoise qui concentre la culture de plus de 7 cépages dont le Chatus qu’ils ont remis au gout du jour.

Passons crescendo vers les très grands noms de la Cote du Rhône, Le club des « 100 % ». Nous accueillons à notre table un Cornas, Domaine Courbis 2004, 100% Syrah. Puissance absolue. Silence à table ! et un nectar qui met tout le monde d’accord. Vient ensuite un Gigondas Santa Roc 2012, du domaine Santa Duc, Cépage grenache 100%. Rémy Pedreno vinifie ce vin d’exception au Domaine Roc d’Anglade, d’où le nom de Santa Roc. Fruits rouges longs en bouche et tanins discrets prolongent le voyage gustatif.

Même si la tendance est au blanc avec le fromage, place aux vins Rouges de caractère, en accord avec des fromages du même calibre. Avec des St Marcellin, Fourme d’Ambert et Tomme de Chevrey, nous découvrirons que 50 ans est un bel âge pour ce Châteauneuf du Pape, Domaine de La Roquette 1970, de conservation parfaite. La Maison Brunier, gardienne du Vieux Télégraphe à Chateauneuf, conserve ces trésors que l’on ne trouve guère plus que dans certaines ventes aux enchères…

Le cépage Syrah revient avec un St Joseph Les Serves 2014 du domaine Monier Pereol, fruit d’un sol granitique sur 10 hectares qui libère un puissant arome de fruits noirs et enchante par sa précision. Les critiques œnologiques ne s’y trompent pas et la cote de ce vin est exponentielle…
Avant le dessert, on se devait d’approcher de l’excellence. Il est temps de se mesurer à une appellation emblème de cette région : c’est la Côte Rôtie.

Ce soir, une Côte Rôtie 2015 réalisée par Jean Michel Stephan. Cépages 90% Syrah et 10% Viognier. 100% Bio, Vin Nature, sans aucun sulfite, avec un infime pétillant au premier contact. C‘est l’ambassadrice qu’à choisi Marco pour que l’on retienne à quel point cette appellation est essentielle.

L’été, c’est la saison de la pêche. Elle sera déclinée en trois versions, accompagnée de deux merveilles : le Crozes-Hermitage « Equis » Vignes Franches 2015 du Domaine des Lises de Maxime Graillot. Un vin qui respecte tous les critères de la viticulture Bio, nature, jusqu’à la terre labourée à la charrue. Donc peu de bouteilles produites et excellence gustative à la clé. Fraicheur et arôme délicat pour accompagner nos fruits d’été et de région présentées pour le dessert.

Et pour finir en beauté, et à l’aveugle, un unique, Hermitage, Domaine des Remizieres 1983 de la maison Desmeure, cépage 100% Syrah. Et personne n’a deviné, tant la complexité et l’évolution du vin offre un résultat incomparable. Là où ce terroir donne des vins tanniques et puissants, cette dernière bouteille offre une sensation de fraicheur et de jeunesse qui laissera l’ensemble des convives admiratifs et avides de nouvelles découvertes viticoles…Mais nous sommes vite en septembre ou le prochain Vinitio nous attend à Bruxelles. A très vite !